apropos
Interview (parce qu’il est toujours difficile d’écrire sur soi-même, j’ai demandé à une amie de me poser des questions…)

Comment te définirais-tu Fanny ?

Je me définirais comme une jeune artisane-artiste, photographe de Mariage, et photographe nouveau-né Lorraine – j’ai 30 ans-, animée par la passion de son métier.

Quelles sont tes racines, quel est ton parcours ?

Je suis originaire de Lorraine, et c’est là que j’ai finalement posé mes valises après avoir découvert le monde dans ma prime jeunesse. J’ai beaucoup voyagé, j’ai travaillé en Suède pendant 3 ans, puis je suis rentrée en France, dans le sud, pour finalement revenir à mes racines familiales et affectives en Moselle.

Et tes diplômes ?

J’ai un DEUG d’Arts Plastiques, un DUT d’Information et de Communication et de Formation d’infographiste, et je suis diplômée de l’Institut de la Photographie de Paris. Je me forme également en continu tous les jours, par la pratique, par les ouvrages et par les partages avec d’autres photographes.

C’est quoi la photographie pour toi ?

La photographie était une grande passion pour moi, et puis j’ai décidé d’en faire un projet de carrière. Je conçois cette profession comme un métier humaniste. C’est pour cette raison que le contact avec “mes mariés” est si important pour moi. Tout passe par la relation et la confiance donnée de part et d’autre.

Tu possèdes quel matériel ?

Je suis équipé en Nikon avec deux boîtiers professionnels, une gamme d’objectifs large et des accessoires indispensables pour des photos réussies.

Et pourquoi les futurs mariés doivent te choisir comme photographe ?

D’abord parce que je suis une photographe professionnelle. Le jour de son mariage, on trouve toujours une bonne âme pour mitrailler toute la journée… Mais la bonne âme n’est pas un professionnel, et ses photos ne seront pas nécessairement réussies. Ce serait dommage de ne pas garder de merveilleux souvenirs photographiques de ce jour exceptionnel !

Et puis j’ai de longues années de pratique et d’expérience de la photographie et des métiers de l’image. Je conçois mon métier bien plus comme une passion qu’une profession. La relation humaine est primordiale pour moi. Quand on me fait confiance pour un mariage, je commence par passer beaucoup de temps à discuter avec les mariés de ce qu’ils souhaitent, de leurs goûts et de leurs attentes. Les relations entre nous en amont sont primordiales pour garantir la réussite de ce travail.

Mes images sont sobres et élégantes, tout en étant originales. Je sais capter tous les détails du début à la fin de la journée, l’atmosphère, l’ambiance et tout ce que les mariés ne verront pas dans la précipitation du jour J. Ce sont des photographies d’Emotion (avec un grand E). Pendant cet événement familial et amical, je sais rester très discrète. La réussite de ce projet commun est d’établir une relation de confiance, de complicité, entre les mariés et moi.